Introduction

Le pétrole (Latin: petroleum, du mot grec petra, roche, et du latin oleum, huile) est une roche liquide carbonée, une huile minérale composée d'hydrocarbures dont sa ressource naturelle est non renouvelable.

                                                                                           

De l'Antiquité au siècle des Lumières, une multitude d'hypothèses ont été émises quant à sa formation: origine divine, minérale... Ce n'est qu'en 1758 que J.P. Mouquer  admettait que le pétrole avait une origine organique, qu'il était issu de restes d'animaux et/ou de la décomposition de végétaux. Aujourd'hui, nous savons que le pétrole a effectivement une origine organique.

 

Le pétrole est connu et utilisé depuis la plus haute antiquité. Il forme des affleurements¹ dans les lieux où il est abondant en sous-sol ; ces affleurements ont été utilisés de nombreuses façons : calfatage² des bateaux, ciment pour le pavage des rues, source de chauffage et d'éclairage, et même produit pharmaceutique. Sa distillation, décrite dès le Moyen Age, donne un intérêt supplémentaire à ce produit pour les lampes à pétrole.

 

À partir des années 1850, le pétrole fait l'objet d'une exploitation et d'une utilisation industrielle. À partir de 1910, il est considéré comme une matière première. La période 1920-1970 est marquée par une série de grandes découvertes de gisements, particulièrement au Moyen-Orient, qui fait l'objet de toutes les convoitises. Les marchés des produits pétroliers se développent également ; outre les carburants comme l'essence, le gazole et le fioul lourd, qui accompagnent l'essor des transports dans leur ensemble, l'industrie pétrolière génère une myriade de produits dérivés, fruits de la pétrochimie tels que: les matières plastiques, les textiles et le caoutchouc artificiels, les colorants, et les intermédiaires de synthèse pour la chimie et la pharmacie.

 

Malheureusement nous verrons que le pétrole n'est pas toujours le fruit de bonnes choses, il cause aussi beaucoup de dommages. La marée noire, redoutable danger pour l'espèce aquatique fait d'innombrables ravages, ainsi que les rejets de CO2, dont il est coupable. Mais des solutions peuvent être envisagées pour réduire les risques apportés à sa répercussion néfaste sur notre environnement, pour préserver notre planète qui nous est à tous si chère.

 

 

 

                     

 

¹En géologie, un affleurement est un ensemble de roches non-dissociées du sous-sol, étant mis à nu par un ensemble de facteurs naturels (érosion) ou humains. Un affleurement est le site où la roche constituant le sous sol apparait à la surface. Il y a un affleurement quand les roches du sous-sol ne sont pas recouvertes par le sol, la végétation ou des constructions.

 

 

²Le calfatage est l'action qui consiste à remplir tous les joints et interstices entre les planches constituant le revêtement extérieur de la coque et du pont d'un bateau afin de le rendre étanche.

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site